Blog

10 raisons de faire un bilan de compétences

Le bilan de compétences a le vent en poupe et des adeptes de plus en plus nombreux.
Et pour cause : un vrai bilan de compétences, réalisé dans les règles de l’art, est un outil précieux à connaître et à utiliser dans le cadre professionnel, mais également au-delà !
EditInfo répertorie, pour vous, les 10 bonnes raisons de faire un bilan de compétences au cours de votre carrière.

1. Clarifier son projet professionnel

Une erreur fréquente est de comparer le bilan de compétences à un examen, auquel on pourrait échouer.  Une seconde est de croire qu’il mettra en lumière les compétences manquantes, plutôt que les acquises. Mené par un professionnel, le bilan de compétences est, au contraire, l’outil le plus pertinent pour dresser l’état des lieux de sa situation professionnelle, objectivement et efficacement, et faire le point, tout simplement. 

2. Prendre plus de responsabilités

Le protocole strict suivi par le consultant spécialisé dans le bilan de compétences permet de mettre à jour les évolutions possibles, selon les compétences et le projet du salarié. En associant des compétences à ses réalisations concrètes, le salarié rassemble des éléments et arguments pour faire valoir sa candidature à un poste à responsabilités auprès de son manager ou de sa direction. 

3. Se reconvertir

L’envie de faire un bilan de compétences peut naître d’une période de creux professionnelle, de difficultés de communication, de blocages hiérarchiques ou d’un manque de perspectives d’évolution. Dans ce cas, le bilan de compétences permettra à la fois de cerner ses aspirations actuelles, de se situer sur le marché du travail, d’en comprendre les contours et les enjeux et d’envisager une reconversion dans un domaine identique ou radicalement différent. 

4. Changer d’entreprise

A l’issue d’un bilan de compétences, on peut mettre à profit ses résultats pour postuler dans d’autres entreprises, à des postes équivalents ou supérieurs. Changer d’environnement de travail peut se révéler, à poste équivalent, une expérience enthousiasmante et radicalement différente. Un bilan permet d’identifier les ressorts d’une situation professionnelle en stagnation, ou ressentie comme telle, et les perspectives d’embauche dans le même secteur d’activité, y compris à l’international.

5. Trouver sa voie 

Faire un bilan de compétences, quand on est jeune diplômé ou en recherche d’emploi, est un excellent moyen de trouver sa voie professionnelle et (re) définir son orientation, en mettant en parallèle ses compétences, ses envies et les besoins identifiés du marché de l’emploi. C’est un activateur de projet professionnel, rapide et concret.

6. Gagner en confiance 

Plusieurs études démontrent que l’estime et la confiance en soi augmentent entre le début d’un bilan de compétences et sa fin. En effet, un bilan de compétences de qualité s’effectue en plusieurs étapes qui, au total, peuvent s’étaler sur 24 heures. Le processus comprend des exercices personnels à réaliser en dehors du temps du bilan et permet une introspection sincère et approfondie. Cette meilleure connaissance de soi est le vecteur premier d’une meilleure confiance et d’une meilleure estime de soi.

7. Prendre son avenir en main

Le bilan de compétences peut être le premier pas vers un plan de formation individuel et de développement des compétences : en mettant en exergue ses aspirations et ses « carences », on définit un plan d’action, avec des étapes, des objectifs et des délais, on anticipe son évolution de carrière plutôt que de la subir, on devient « pro-actif » dans la gestion de sa vie professionnelle. 

8. Créer son entreprise

Le bilan de compétence est un levier intéressant pour un futur entrepreneur dans le cadre de son projet de création d’entreprise : la synthèse et les exercices personnels réalisés dessinent précisément les contours de son profil d’entrepreneur, ses points forts et ceux sur lesquels il doit travailler. Par ailleurs, il contient des indications précieuses sur l’environnement économiques et les pistes de développement.

9. Choisir une formation

Le bilan de compétences est un excellent moyen de définir ses besoins de montée en compétences ou d’affiner ses envies d’apprentissage ; en effet, le CPF permet de se former dans tous les domaines de son choix, sans référence au poste que l’on occupe. Identifier ses compétences ou ses aspirations peut amener à s’inscrire à la formation qui nous tient à cœur pour développer une nouvelle expertise ou préparer son prochain voyage !

10. Faire le point sur sa vie en général

Réfléchir à ses envies et à son avenir ; développer sa confiance en soi, mieux connaître ses forces et ses faiblesses, se découvrir des centres d’intérêt, viser des perspectives d’évolution, prendre en main sa carrière et se fixer des objectifs… Autant de facteurs induits par le bilan de compétences qui dépassent largement le cadre professionnel pour tracer une nouvelle dynamique de vie, en général !

 

Faire un bilan de compétences, accompagné par un professionnel compétent, ouvre de nombreuses voies, professionnelles et personnelles. S’il est proposé par l’employeur, l’entreprise prendra en charge son coût (entre 1600 et 2000€ environ). A l’initiative du salarié ou du demandeur d’emploi, il peut être pris en charge en mobilisant le Compte Personnel de Formation (CPF). 

 

EditInfo vous accompagne dans le montage financier et dans la réalisation de de votre bilan de compétences, réalisés par des experts, dans les règles de l’art. Pour plus d’informations, contactez gratuitement un conseiller !

H.ATTALI
H.ATTALI

Editinfo vous accompagne pour la mise en place de vos formations en présentiel, au sein même de votre entreprise, ou en E-learning depuis plus de quinze années.

Suivez-nous

Contact

Nos Solutions

Informations Pratiques

La certification qualité a été délivrée au titre de la ou des catégories d’actions suivantes : actions de formation continue.

En cas de difficultés ou en situation d’handicap, n’hésitez pas à nous contacter.
Nous sommes à votre disposition.

©2020. Editinfo – Tous droits réservés